Balade gourmande et romantique rue des Martyrs

P6141100-1200x767.jpg

Vous avez une heure à « perdre » en compagnie de votre amoureux(se), votre chéri(e), votre amant (e)?  Cette promenade vers la Place des Abbesses est parfaite pour vous.

Tout d’abord rejoignez la rue Condorcet depuis l’hôtel. De là il vous faudra prendre la rue des Martyrs, une agréable petite rue commerçante, parfaite pour quelques emplettes ou bien pour une petite aventure gustative dans ses « commerces de bouche ».

(Si le nom sinistre de cette rue vous intrigue, nous vous invitons à lire notre tout premier article).

 

Pour le plus grand plaisir de vos papilles, n’hésitez pas à emprunter cet itinéraire gourmet, vous y trouverez de quoi petit-déjeuner, bruncher, goûter… ou juste de quoi satisfaire une soudaine fringale ! De traiteurs passionnés (comme Maison Thielin), à la petite boutique de madeleines insolites(Mesdemoiselles Madeleines), en passant par les coffee shops (Café Marlette), ou la table british la plus courue de la capitale (Rose Bakery) sans oublier les nombreuses pâtisseries et boulangeries (comme Sébastien Gaudard) , cette rue fourmille de petites échoppes uniques et qui sauront répondre à chacune de vos envies !

 

 

Arrivé(s) en haut de la rue des Martyrs, vous apercevrez tout de suite l’Eglise st Jean, comme garante de la mémoire de l’ancienne abbaye gérée par des sœurs bénédictines (d’où le nom « Place des Abbesses »). Cette église mérite le coup d’œil : sa  construction fit l’objet d’un procès, pour la simple et bonne raison qu’il s’agissait de la première utilisation de ciment armé et de briques rouges dans un bâtiment religieux, remplaçant alors les traditionnels matériaux nobles. Les Montmartrois l’ont d’ailleurs rapidement rebaptisé : St Jean des briques ou même Notre Dame des briques.

La place des Abbesses (située en face de l’église st Jean), mérite également le détour. Tout d’abord vous apercevrez la sortie de métro « Abbesse » de la ligne 12 (desservant quelques arrêts bien utiles comme St Lazare, Montparnasse et Concorde).  C’est l’une des 3 dernières sorties de métro couvertes (avec Châtelet et Porte-Dauphine), que nous devons à l’architecte Guimard qui s’est fortement inspiré de l’art nouveau dans les années1900. Ce travail architectural est d’ailleurs classé monument historique.

Le dernier élément insolite de cette place se trouve un peu en retrait, dans le square Johan Rictus, un (presque)  jardin secret, calme et agréable.  C’est ici que les artistes Frédéric Baron et Claire Kito, ont choisi d’ériger leur Mur des je t’aime. Dans un monde plutôt marqué par la violence, les murs ont généralement pour but de diviser, se protéger de l’autre. Cet hommage à l’amour au contraire apparaît comme un trait d’union, et se pose en symbole de tolérance et d’affection. Sur ces petits carreaux émaillés se trouvent différentes façons d’écrire notre « je t’aime », avec 311 langues représentées.

N’hésitez pas à faire un tour sur leur instagram!

C’est ainsi que s’achève ce petit itinéraire romantique, à deux pas de Ze Hôtel, libre à vous de continuer de flâner à cet endroit,  alliant modernité et vieux Paris. Recommandation très spéciale pour un dîner (aux chandelles ou non), chez l’excellent restaurant italien Roberta à quelques pas de la place des Abbesses.

 

Les commerces de bouche mentionnés ou que nous recommandons vivement:

 

stay tuned! nous posterons bientôt un article recommandations très spéciales pour nos restaurants favoris non loin de vos chambres d’amis (l’idée vous plaît? des endroits que vous aimeriez partager? n’hésitez pas à commenter !)

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *